Que mangent-elles ? (What do they feed on?)

Les berniques rongent les thalles de l 'ascophylle, l'algue la plus répandue sur les estrans abrités, qu'elles pressent entre leur coquille et le rocher.

Limpets nibble the thallus of Ascophyllum, the prevalent seaweed on sheltered shores, they press between their shell and the rocks.

 

Ci-contre, s'appuyant contre une voisine, une bernique, le mufle appliqué contre le thalle, ronge de l'ascophylle.

Here, leaning against its neighbour and snout stuck to a thallus, a limpet is nibbling Ascophyllum.

En se dressant sur leur pied (voir "champignonnage") elles parviennent aussi à brouter les flotteurs.

By rising up on their feet (see "mushrooming"), limpets are able to browse large bladders too.

 

 

 

Marques de broutage sur (browsing marks upon) :

< Fucus  vesiculosus

Fucus serratus >

(la flèche pointe vers la bernique. Arrow points toward the limpet)

.

 

Broutage de (grazing of)

< Ulva lactuca

Laurencia pinnatifida & Polysiphonia lanosa

sont peu ou pas consommés >

are seldom or barely browsed >

 

Ci-dessus, trois exemples de destruction de la strate de petites algues abritées par le thallier de fucacées. Le tapis comporte, en haut, des algues vertes (ulves) et Rhodothamniella floridula, au milieu Cladophora rupestris et Lithophyllum sp.(dont les restes calcifiés apparaissent en blanc sous les patelles), en bas, Rhodothamniella floridula, agglomérant la vase, surmonté de Caulacanthus ustulatus et Ceramium sp.. On notera la mise à nu de la roche par les premières patelles et sa colonisation progressive par les balanes à droite ainsi que, sur le photo du haut, par un film vert d'algues unicellulaires brouté par les patelles et des gibbules.

Above, three examples of destruction of the the small algae layer sheltered by the fucoid canopy. In the upper picture the carpet includes ulvae and Rhodothamniella floridula, in the lower one, Cladophora rupestris and Lithophyllum sp. whose calcified remains appear as white patches under the limpets. It appears that the rock is totally denuded by the first row of limpets; it is progressively covered by barnacles on the right and, upper picture, by a green film of unicellular algae grazed by limpets and top shells.

 

Toutes les images ci-dessus ne donnent qu'un aperçu limité des espèces consommées par les patelles. Aux fucacées citées, il faudrait ajouter Fucus spiralis et probablement Pelvetia canaliculata mais pour cette dernière nous n'en avons pas la preuve formelle (broutage observé en captivité mais non dans le milieu naturel).

Au niveau du front de patelles, les individus sont souvent au contact les uns des autres, la pression de broutage est alors maximale, les multiples espèces animales et végétales de la strate abritée par les fucacées sont soit consommées soit condamnées à dépérir par suite de la disparition de l'abri qu'elles exigent (c'est le cas notamment des Rhodophycées incrustantes comme les Lithophyllum). La roche mise à nu peut alors être colonisée par les balanes, les huîtres ou les moules

Deux algues rouges au moins semblent peu attractives pour les berniques, Laurencia pinnatifida (parfois consommée) et Polysiphonia lanosa. Cette dernière espèce pourrait même apporter une protection aux ascophylles qui en sont très abondamment couvertes lorsqu'elles sont à l'état de touffes isolées.

All the above pictures give only a limited overview of the species eaten by limpets. Outside the mentioned fucoids, Fucus spiralis may be cited and probably Pelvetia canaliculata but this has to be confirmed in natura.

On the frontline, the limpets are side by side, thus their browsing pressure is then at its maximum. Many animal and vegetal species sheltered by the fucoid canopy are either browsed or led to death by lack of a protective screen (this is the case of crustose Rhodophyta such as Lithophyllum ). The denuded rock can afterwards be occupied by barnacles, oysters or mussels.

At least two species of red algae, Laurencia pinnatifida and Polysiphonia lanosa appear not to be very palatable for limpets. The former is however sometime eaten, the latter one could even have a protective effect against their browsing since it heavily covers isolated tufts of Ascophyllum .

 

Retour > Accueil